Connexion
Clinique Vétérinaire des Aubépines

3 bis, Place de la Résistance - 18100 VIERZON - Tél : 02 48 71 62 95

Les soins bucco-dentaires

 

 

 

Réponses aux questions du quiz



1) Je dois laver les dents de mon chien. VRAI/FAUX


Vrai ! Il est conseillé d’habituer votre chien dès son plus jeune âge à se
laisser brosser les dents. C’est la méthode la plus efficace pour éviter le dépôt de tartre.

Une fréquence d’au moins 3 fois par semaine est conseillée, le mieux étant de le faire chaque jour !

Votre vétérinaire peut vous conseiller sur les méthodes de brossage et sur le matériel nécessaire. On utilise classiquement une brosse à dents et un dentifrice adapté ayant bon goût et qui ne nécessite pas de rinçage évidemment !

A la place de la brosse à dents, il est possible d’utiliser un doigtier que l’on place sur l’index. Il suffit alors de brosser les dents avec le doigt, en passant sous les babines du chien.



2) Les chiots et les chatons perdent leurs dents. VRAI/FAUX


Vrai ! Les premières dents de lait apparaissent vers l’âge de 3 semaines.

Les chiots et les chatons vont ensuite perdre leurs dents vers l’âge de 3/4 mois en moyenne. Parfois, vous retrouverez leurs petites dents par terre mais bien souvent ils les avalent. Arrivent ensuite les dents définitives.

A l’âge de 6/7 mois la dentition définitive est complète. Si au-delà de cet âge votre animal possède encore des dents de lait, il est impératif de consulter votre vétérinaire afin de les extraire : elles risqueraient de gêner la pousse des dents définitives, de provoquer des déviations de celles-ci, ou de favoriser le dépôt de tartre entre les dents de lait et les dents définitives.



3) Les chiens et chats n’ont pas de caries. VRAI/FAUX


Faux ! Tout comme nous, nos petits compagnons peuvent souffrir de caries. Pour éviter cela il est important de bien prendre soin des dents de votre animal, de faire contrôler sa bouche par un vétérinaire très régulièrement et de faire soigner ses dents rapidement si le vétérinaire observe des caries.



4) Une mauvaise hygiène dentaire peut entraîner des problèmes cardiaques chez les chiens et chats. VRAI/FAUX


Vrai ! La présence de tartre entraîne des problèmes buccaux : gingivite, parodontite (inflammation des tissus de soutien des dents, y compris de l’os), déchaussement des dents… Mais il peut aussi causer des troubles généraux comme des pathologies cardiaques ou rénales ! Le tartre contient, en effet, un très grand nombre de bactéries qui peuvent passer dans le sang et entraîner des endocardites (inflammation de la membrane qui tapisse l’intérieur des cavités du coeur).

L’hygiène dentaire est donc primordiale aussi bien pour l’état de la bouche et des dents que pour l’état général de l’animal.



5) Il n’est pas possible de faire de détartrage chez le chien et le chat. VRAI/FAUX


Faux ! Un détartrage chez votre vétérinaire est possible pour votre animal. Il se fait facilement et la technique est la même que chez l’homme : les dents sont détartrées une à une avec un appareil à ultrasons puis polies. La seule différence est la nécessité d’une petite anesthésie chez l’animal. Après cela, votre compagnon ressortira avec de belles dents blanches et brillantes ! Vous pourrez admirer son sourire !



6) Mon animal a mauvaise haleine donc il doit avoir du tartre. VRAI/FAUX


Vrai et faux ! Il est vrai que la présence de tartre entraîne une mauvaise haleine.

Mais si votre petit compagnon a mauvaise haleine, il peut aussi y avoir d’autres causes ! Des problèmes digestifs, des lésions dans la bouche (gingivite, ulcères…), une insuffisance rénale, des troubles hépatiques ou encore une mauvaise alimentation peuvent se répercuter sur l’haleine de votre animal !


7) Le coryza chez le chat entraîne des problèmes buccaux. VRAI/FAUX


Vrai ! Le coryza est dû à plusieurs agents pathogènes dont un virus appelé calicivirus très résistant dans le milieu extérieur et donc très facilement contaminant pour le chat.

Ce virus entraîne des lésions buccales (gingivites, ulcères de la langue...). Le chat éprouve alors des douleurs, des difficultés pour se nourrir et bave.

L’animal reste très souvent porteur à vie du virus et peut présenter des problèmes buccaux de façon chronique. D’où l’importance de faire vacciner Minou!



8) La présence de tartre sur les dents de mon animal n’a aucun lien avec son alimentation. VRAI/FAUX


Faux ! La présence de tartre sur les dents des chiens et des chats est due à certains facteurs individuels mais aussi, en grande partie, à la qualité de l’alimentation.

Sauf en cas de contre-indication particulière de votre vétérinaire (lors de certaines maladies), il est conseillé de nourrir votre chien et votre chat avec des croquettes plutôt qu’avec une alimentation molle. Les croquettes ont un effet abrasif qui permet de ralentir le dépôt de tartre.

Par ailleurs, la qualité de l’aliment est primordiale. Il existe notamment des croquettes spécifiques destinées à prévenir le dépôt de tartre : par leur composition, elles permettent de réduire la formation de tartre et favorisent une bonne santé bucco-dentaire !



9) Le chien a le même nombre de dents que le chat. VRAI/FAUX


Faux ! Le chien adulte a 42 dents alors que le chat adulte n’en a que 30 !

Le chien possède sur la mâchoire supérieure 6 incisives, 2 canines, 8 prémolaires et 4 molaires, et sur la mâchoire inférieure: 6 incisives, 2 canines, 8 prémolaires et 6 molaires.

Le chat possède sur la mâchoire supérieure 6 incisives, 2 canines, 6 prémolaires et 2 molaires, et sur la mâchoire inférieure: 6 incisives, 2 canines, 4 prémolaires et 2 molaires.

Le chiot possède 28 dents de lait et le chaton 26.



10) Les chiens et chats peuvent avoir des fentes palatines. VRAI/FAUX


Vrai ! Comme chez l’homme, les fentes palatines sont possibles chez nos animaux de compagnie.

Le palais est fendu en son milieu, longitudinalement, ce qui entraîne une communication entre la bouche et les cavités nasales. L’animal éprouve des difficultés pour s’alimenter (gêne à la déglutition), des difficultés respiratoires, et parfois des problèmes auriculaires (otites).  

La fente palatine peut être une malformation de naissance (le vétérinaire le vérifie systématiquement lors de la première consultation d’un chiot ou d’un chaton) ou la conséquence d’une grosse chute, notamment chez les chats “parachutistes” qui tombent du balcon d’un immeuble ! Il est donc capital de consulter rapidement votre vétérinaire après une chute de plusieurs étages pour vérifier l'apparition éventuelle d'une fente palatine et définir, si c'est le cas, le traitement à envisager.

 


Alors ?  Quel est votre score ? Vous avez obtenu 10/10 ? Bravo ! Vous maîtrisez parfaitement le sujet et votre petit compagnon à 4 pattes vous en sera très reconnaissant !


 

 

 

VETOPEDIA
Fiche conseil


Mon animal est opéré

Une intervention chirurgicale est toujours une étape angoissante pour le propriétaire. Il faut comprendre les enjeux d’une opération. N’hésitez donc pas à bien poser toutes vos questions à votre vétérinaire. 
Lire la suite