Connexion
Clinique Vétérinaire des Aubépines

3 bis, Place de la Résistance - 18100 VIERZON - Tél : 02 48 71 62 95

Vous y entendez-vous en oreilles de chien et chat ?

 

Réponses aux questions du quiz


1) Je peux utiliser des cotons-tiges pour nettoyer les oreilles de mon chien et mon chat. VRAI/FAUX

 

Faux ! Il peut être dangereux d’utiliser des cotons-tiges pour le nettoyage des oreilles de votre animal. Vous pouvez abîmer l’intérieur de l’oreille et créer des lésions sur le tympan !

Seul le vétérinaire qui connaît parfaitement l’anatomie du conduit auditif des animaux peut les utiliser en complément de la méthode classique de nettoyage.

 

A la maison, vous pouvez les nettoyer avec une lotion auriculaire spécifique. Il suffit de verser la lotion dans le conduit auditif (en prenant soin de ne pas salir l’embout du flacon), puis de masser la base de l’oreille afin de bien décoller les saletés qui se trouvent au fond. L’animal se secoue ensuite la tête, ce qui permet de faire ressortir les saletés. Vous n'avez alors plus qu'à essuyer l’intérieur de l’oreille avec un coton, sans aller trop profondément dans le conduit.

 

2) Il est conseillé d’épiler l’intérieur des oreilles des chiens. VRAI/FAUX


Vrai ! La présence de poils à l’entrée du conduit auditif augmente le risque d’otites : losqu'une grande quantité de poils est présente à l'entrée du conduit auditif, ce dernier n’est pas aéré correctement, ce qui favorise le développement de bactéries, de champignons… Il est donc conseillé d'épiler l’intérieur des oreilles des chiens dont l’entrée du conduit est obstruée par les poils.

 

3) Il faut mettre de la crème solaire sur les oreilles des chats blancs. VRAI/FAUX


Vrai ! Les chats blancs et, plus généralement, tous les chats qui ont les oreilles blanches ou le bout du museau blanc doivent mettre de l’écran total avant de mettre le nez dehors !

 

 

Le soleil peut engendrer des cancers sur les oreilles, les paupières ou le museau des chats dont ces zones sont blanches.

Sur les oreilles, on observe d’abord une dermatite solaire (non cancéreuse) qui se manifeste par une rougeur du bord des oreilles.

Ces lésions évoluent ensuite en cancer (appelé carcinome épidermoïde). Le chat présente alors des oreilles au bord “dentelé” et rouge, avec parfois des croûtes ou des petites ulcérations.

Pour limiter le risque d'apparition de ces lésions, pensez à enduire de crème protectrice les oreilles et le museau de vos chats l’été ! Il existe des crèmes solaires spécifiques pour eux. Demandez conseil à votre vétérinaire.

 

4) Des petites herbes peuvent entrer dans les oreilles de mon animal. VRAI/FAUX



Vrai ! Ces herbes appelées “épillets” sont fréquentes au printemps et en été.

Elles sont très pointues et se plantent facilement dans la peau et les poils des animaux. Elles peuvent très facilement pénétrer à l’intérieur de l’oreille ce qui entraîne une forte douleur chez l’animal qui se secoue alors violemment la tête.

 

S’il n’est pas retiré à temps, l’épillet abîme le conduit auditif et peut perforer le tympan.

Sachez que ces petites herbes ont une fâcheuse tendance à pénétrer un peu partout : dans les oreilles, les narines, les yeux, entre les doigts…

 

Surveillez bien vos animaux quand ils rentrent de promenade !

 


 

5) Les chats blancs sont prédisposés à la surdité. VRAI/FAUX



Vrai !
Les chats blancs ont, pour des raisons génétiques, plus de risques d’être sourds que les autres chats. Une dégénérescence de l’oreille interne peut se produire rapidement dans les premières semaines de vie de l’animal et entraîner une surdité.

 

Chez le chien, ce sont les Dalmatiens qui sont les plus exposés à ce risque.

Des tests de dépistage sont possibles. Parlez-en à votre vétérinaire !

 


6) La coupe des oreilles des chiens est interdite en France. VRAI/FAUX


Vrai ! Depuis 2004, la coupe des oreilles pour raison esthétique est interdite en France.

Avant cette date, dans de nombreuses races, les oreilles des chiots étaient coupées pour répondre aux critères esthétiques de la race.

Cet acte est maintenant interdit. La coupe des oreilles (appelée “otectomie”) ne peut se faire que lorsqu’une raison médicale la justifie (pour retirer chirurgicalement des lésions cancéreuses par exemple).

 

7) Divers facteurs peuvent augmenter les risques d'otites. VRAI/FAUX


Vrai ! Les otites correspondent à une inflammation du conduit auditif dans lequel peuvent se développer de nombreux agents pathogènes : bactéries, champignons, acariens…

Différents facteurs favorisent ou déclenchent cette inflammation : la conformation de l’oreille (un conduit auditif étroit notamment), les allergies, l’humidité (baignade ou chien qui reste dehors sous une pluie battante !), la présence d’un corps étranger (épillet par exemple), l’utilisation de produits inadaptés pour laver les oreilles, certaines maladies endocriniennes ou auto-immunes ou encore les tumeurs du conduit auditif.

 

 

 

8) Mon chien se secoue la tête. Il risque de se faire un hématome dans l’oreille. VRAI/FAUX


Vrai ! Si votre chien a l’oreille gonflée, que vous observez une “boule” molle à l’intérieur du pavillon auriculaire, il se peut que ce soit un hématome.

Ces hématomes, appelés “othématomes”, se forment lorsque le chien se secoue la tête violemment ou lorsqu’il se cogne l’oreille contre un meuble.

Ils sont souvent la conséquence d’une otite : le chien qui a mal à l’oreille se secoue violemment la tête, ce qui entraîne l’éclatement de petits vaisseaux dans le pavillon auriculaire et la formation de l’hématome.

Le vétérinaire prescrit alors un traitement permettant la résorption de l’hématome ainsi qu'un traitement pour l’otite si elle est présente. Une chirurgie est parfois nécessaire pour vidanger l’hématome et éviter qu’il ne se reforme.

 

 

 §

 

 

Vous avez maintenant tous les éléments nécessaires pour prendre soin de vos animaux et éviter les petits tracas que peuvent leur causer leurs oreilles !

 

Si malgré toute votre attention votre animal présente une maladie (otite, tumeur, surdité, corps étranger, othématome…), votre vétérinaire est là pour les diagnostiquer et les traiter.

 

 

 

 

VETOPEDIA
Fiche conseil


Mon animal est opéré

Une intervention chirurgicale est toujours une étape angoissante pour le propriétaire. Il faut comprendre les enjeux d’une opération. N’hésitez donc pas à bien poser toutes vos questions à votre vétérinaire. 
Lire la suite